Reckingen - VS - Stalenkapelle

1769-1798 | Restauré en 1977 | 7 I/P

  1. Holzgedackt – 8′
  2. Principal – 4′
  3. Flûte – 4′
  4. Octave – 2′
  5. Quinte – 1 1/3′
  6. Superoctave – 1′

Lire la description de l'orgue

Le sauvetage et la restauration de l’orgue de la chapelle Saint-Antoine de Reckingen représentent l’un des cas les plus spectaculaires de l’histoire de notre manufacture.

Le 24 février 1970, la chapelle fut totalement détruite par une avalanche. Quelques jours plus tôt, une violente avalanche avait déjà causé d’importants dégâts à Reckingen et provoqué la mort de nombreuses personnes (essentiellement des militaires). L’accès à la vallée haut-valaisanne de Conches fut bloqué par la police et seuls les détenteurs d’une autorisation spéciale pouvaient y accéder en train.

En collaboration avec le restaurateur Walter Furrer, originaire de Brigue, nous avons offert notre aide, gratuitement, au curé de l’époque. La réponse qui nous a été adressée disait que la chapelle Saint-Antoine avait été totalement détruite et qu’il en était, par conséquent, de même pour l’orgue. Vu l’ampleur de la catastrophe, il était peu probable qu’on puisse sauver quoi que ce soit de la chapelle. Par ailleurs, il y avait vraisemblablement des problèmes plus importants à résoudre à ce moment-là. Face à notre insistance répétée, le curé a finalement accepté de nous délivrer une autorisation pour accéder à Reckingen.

Lorsque nous sommes arrivés à la sortie est de Reckingen et que nous avons réalisé que l’avalanche avait projeté des parties et des objets de la chapelle jusque sur la route cantonale, notre optimisme initial s’est envolé. Il semblait vraiment désespéré de retrouver une quelconque partie du petit orgue sous les énormes masses de neige. En rassemblant nos forces et toute notre énergie, nous avons néanmoins réussi à récupérer, pièce par pièce, l’ensemble de l’orgue, à l’exception d’une demi-douzaine de tuyaux.

Les tuyaux de l’orgue offraient un spectacle désolant, parce qu’ils étaient aplatis et arrachés par l’effondrement de la voûte. Le sommier, fait d’une planche massive, a été emporté et arraché de manière nette. Plusieurs parties des tuyaux ont été cassées. Le cadre du clavier ainsi que les parties latérales magnifiquement sculptées étaient cassées, tout comme les touches et bien sûr toute la traction et les jeux. Le buffet était cassé et fragmenté.

Toutes les parties de l’orgue qui ont été retrouvées ont pu être stockées dans une pièce sèche et inhabitée de Reckingen. A cette occasion, j’ai appris que dans des situations aussi précaires, il ne faut jamais désespérer ni abandonner trop tôt!

En effet, ce n’est que quatre ans plus tard, à l’occasion de la grande restauration de l’église paroissiale, que la restauration de l’orgue de la chapelle Saint-Antoine fut décidée. Jusqu’à ce moment-là, la chapelle Saint-Antoine était totalement détruite et personne ne pensait à la reconstruire dans un avenir proche.

L’orgue fut d’abord déplacé à Münster, où il servit temporairement pendant la restauration de l’orgue local. Il fut ensuite transféré à Obergesteln, où il fut utilisé pendant de nombreuses années. Puisque avec ses sept jeux, l’orgue ne pouvait pleinement remplir la grande salle avec tonicité, la paroisse décida finalement d’acquérir un nouvel orgue plus grand. C’est pourquoi il fallut, de nouveau, trouver un endroit approprié pour le petit orgue. La paroisse et la commune de Reckingen décidèrent de ramener l’orgue à son emplacement d’origine, dans la chapelle de la colline-moraine de la vallée de Blinnental. Une révision, un nettoyage et une post-tonation (adaptation à l’espace de la chapelle) étaient devenus nécessaires et ont été effectués en 2000 par les facteurs d’orgues Füglister.

La chapelle Saint-Antoine fut construite en 1769. Peu après, une tribune d’orgue fut installée et peinte par Georg Pfefferle, décédé en 1798. Une peinture identique se trouve sur le buffet de l’orgue. Cela signifie que la construction du petit orgue peut certainement être datée entre 1769-1798.

En 1802-1803, l’«Orgelen Lauba», soit l’orgue de Lauba (tribune), aurait été construit par Joseph Blatter et Kasper Carlen dans l’église Saint-Antoine, à l’est de Reckingen. Cela nous renseigne sur l’éventuelle période du déménagement de l’orgue dans cette chapelle.

Hans-J. Füglister